Aujourd'hui, avoir effectué des études après le baccalauréat n'assure pas une entrée sans souci sur le marché de l'emploi.

André-Jacques Auberton-Hervé


André-Jacques Auberton-Hervé

Né au mois de novembre 1961, André-Jacques Auberton-Hervé (Andre-jacques-auberton-herve) effectue sa scolarité dans l'Hexagone et obtient son baccalauréat à 16 ans. A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie les sciences physiques et les matières techniques. Ses études d'ingénieur, il les fait sur les bancs de Centrale Lyon.

La société d'André-Jacques Auberton-Hervé a ambitionné de se positionner en chef de file pour faire face aux défis climatiques. Avec la Conférence climat fin 2015, la France a montré qu’elle était un leader dans le secteur du développement durable. André-Jacques Auberton-Hervé occupe désormais le poste de conseiller auprès de l’administrateur au Commissariat à l'énergie atomique (CEA).

La vision d'un chef d'entreprise

André-Jacques Auberton-Hervé déploie les qualités du parfait meneur d'hommes : excellente compréhension du marché et stratégie de recrutement optimale. Des sociétés de renom figurent parmi les clients de la start-up. André-Jacques Auberton-Hervé fait de Soitec un fournisseur fiable et incontournable.

La technologie grenobloise doit en grande partie sa renommée au leadership d’André-Jacques Auberton-Hervé. Alors que l’économie se mondialise, il a saisi très tôt qu'il est crucial d'aller trouver des marchés à l'étranger. Société iséroise, Soitec développe très vite ses ventes hors de nos frontières et affiche ainsi un CA de 372 millions d’euros dès 2006. Que ce soit pour les composants électroniques ou pour d'autres activités, les clients d’André-Jacques Auberton-Hervé sont dispersés dans le monde entier, notamment en Afrique du Sud et en Italie.

Amitié et passion résument sa vision du monde

Communicant averti, André-Jacques Auberton-Hervé sait s’entourer des meilleurs pour défendre des projets ambitieux et est fidèle en amitié. Il est membre du groupe européen pour la définition des technologies clés. La microélectronique fait aujourd'hui l'objet d'un plan européen de plusieurs centaines de millions d'euros. Il va de soi qu'il s'en félicite. Pour ses pairs, André-Jacques Auberton-Hervé est d'abord un visionnaire.

Un patron ouvert aux évolutions technologiques

Pour assister les start-ups, l'Union européenne va devoir mettre en œuvre des outils financiers plus performants, semblables au NASDAQ. Confiant dans l'avenir, il croit que le vieux continent a des atouts indiscutables. Selon André-Jacques Auberton-Hervé, pour rattraper le retard sur la Chine et les Etats-Unis, l’Europe va devoir soutenir ses champions en se dotant des outils adéquats. "De l'audace !" est le titre d'un livre qu'André-Jacques Auberton-Hervé a publié en mars 2016, pour partager son expérience.